Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre Politique de Cookies.

  1. Accéder au contenu
  2. Accéder au menu rubriques principales
  3. Accéder au moteur de recherche
  4. Accéder au choix de la langue
  5. Accéder au menu Aide

Passer le menu : contenu de la page Liens utiles



Le diagnostic

Diagnostiquer le rgo : Les examens complémentaires

Brûlures d’estomac et régurgitations acides sont les manifestations classiques du reflux gastro-œsophagien. Mais il peut se présenter de façon plus atypique : des examens sont alors nécessaires pour le confirmer.

Lorsque les symptômes sont typiques, brûlures d’estomac et/ou remontées acides survenant notamment après un repas, chez les personnes de moins de 55 ans, le diagnostic de RGO est relativement simple à poser. En l’absence d’autres symptômes et signes d’alerte, le médecin ne réclamera pas d’examen complémentaire dans un premier temps.
Mais dans certains cas, les symptômes sont moins typiques ou peu marqués, le patient peut montrer des signes d’alerte que le médecin pourra explorer en ayant recours à des examens complémentaires.

Les examens complémentaires :

  • La fibroscopie oeso-gastro-duodénale
    Cet examen permet d’aller inspecter la surface de la muqueuse de l’œsophage et de l’estomac pour repérer d’éventuelles anomalies. Le médecin va introduire un appareil optique, l’endoscope, dans l’œsophage. L’appareil est composé d’un câble souple de quelques millimètres de diamètre muni d’une fibre optique, introduit par la bouche ou le nez. Le médecin peut visualiser la muqueuse directement sur un écran. La procédure dure quelques minutes et peut se dérouler avec une anesthésie locale et, parfois, générale.
  • La pH-métrie oesophagienne
    C’est l'un des examens les plus précis qui existent pour poser le diagnostic de RGO. Il est pratiqué uniquement en cas de symptômes atypiques. Il consiste à mesurer pendant 24 h le niveau d’acidité (pH) au niveau du bas-œsophage : le médecin peut ainsi évaluer l’importance des remontées acides à ce niveau.
    Le médecin va introduire une petite sonde dans le bas de l’œsophage, en passant par une narine.

Signes d'alerte

Alerte

Des signes doivent vous amener à consulter un médecin pour la prise en charge des brûlures d'estomac et des remontées acides.

  • Survenue brusque de ces symptômes après 55 ans
  • Signes de gravité :
    difficulté à avaler, amaigrissement, fatigue, présence de sang dans les régurgitations ou dans les selles, pâleur et faiblesse (anémie)

Retour